Ne pas tomber dans l’excès !

Les franchevellois savent être raisonnables, mais en cette période exceptionnelle, on ne sait jamais ce qui nous passe par la tête. Inactivité insupportable, volonté d’être performant pour les courses de reprise ou simplement nécessité impérieuse d’une activité physique intense. Alors ce n’est pas parce que l’on se sent inoccupé, oisif, qu’il faut tomber dans un certain excès. Voici un article intéressant sur les risques d’une activité physique trop intense en cette période de confinement.

Cliquez ici

Coronavirus * Codiv – 19

Comme l’ensemble des citoyens français et bientôt sans doute européens, nous sommes assujettis au confinement avec des règles strictes dictées par l’état. L’intégralité des compétitions étant interdites, le Gouvernement précise qu’il est possible de “faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement”. Dans ces conditions nous sommes contraints, comme l’ensemble des clubs, de ne pas proposer d’entraînements collectifs et ce jusqu’à nouvel ordre. Si vous souhaitez vous aérer individuellement sur votre vélo, il convient de ne pas vous éloigné de votre domicile (exemple pour sortir acheter du pain) et certaines municipalités évoquent un rayon de 5 kms, mais attention cette règle risque d’évoluer dans les prochains jours. Ceci pour une courte durée et en étant muni de votre attestation de déplacement dérogatoire en application de l’article du décret du 16 mars 2020. Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende de 135 euros. Pour ceux qui possède un home-trainer vous trouverez quelques conseils de séances sur le site triman.fr par exemple: https://www.triman.fr/velo/12-seances-home-trainer-entrainement-complet/ mais il en existe d’autres facilement accessibles sur internet. Attention à bien aérer la pièce et s’hydrater plus que de coutume pendant l’exercice (l’apport d’un ventilateur réglé sur la vitesse maxi est une excellente solution pour limiter la sudation).

Point de vue de la FFC